samedi 20 décembre 2008

La tombe d'Alain Gerbault à Bora Bora

Témoignage d Alex W. du PREL :

"Alain avait eu ce rêve de marin de mourir en mer. Il avait écrit :
« S'il m'arrivait de mourir à terre, je désirerais être remorqué au large dans mon bateau et que celui-ci, sabordé, soit coulé toutes voiles et pavillons dehors, m'ensevelissant au sein de la mer, dont j'aime la possession
Je n'ai pu remplir cette dernière mission dont il m'avait chargé. Son bateau n'existait plus, et au surplus, la loi française n'admet pas l'immersion d'un homme qui n'est pas mort en mer. Il me fallut donc interpréter sa pensée et j'ai estimé que le lieu le plus digne de son repos serait l'île de Pora-Pora [Bora Bora] , celle qu'il avait préférée entre toutes. C'est donc à Pora-Pora que le Dumont d'Urville conduisit ses cendres. Je crois avoir ainsi rempli de mon mieux mon devoir d'ami.
Alain Gerbault, outre la passion qu'il éprouvait pour la mer, eut aussi un immense amour pour les terres polynésiennes.
C'est là qu'il repose, au bord du rivage baigné par les flots du Pacifique. Souvent, je songe aux vers de cette épitaphe qu'Alain Gerbault avait composée lui-même pour son tombeau :

Amis, ne plaignez pas le marin disparu...
Heureux, il dort où il voulait vivre.
Amis, ne plaignez pas le marin disparu,
Mais priez que les vagues le bercent doucement."

Vaitape, principal village de Bora Bora : Près du centre artisanal, se dresse le tombeau d'Alain Gerbault.











Alain Gerbault en visite chez la reine Marau de Tahiti en 1938.

1 commentaire:

  1. Franchement quelle ressemblance entre Alain Gerbault et Mathieu !

    RépondreSupprimer